Réduire les douleurs avec les plantes

Ollioules, Le Beausset, La Londe

Réduire les douleurs avec les plantes

Quelques pistes à explorer pour soulager les douleurs naturellement

 

Si elles sont ponctuelles :

Pratiquer des exercices de respiration dès que vous ressentez les premiers signes. Si cela est possible pour vous faites quelques séances de sophrologie qui vous apprendrons des mouvements simples et efficaces pour vous apaiser et faire baisser l’intensité de vos douleurs.

Exercices et relaxations gratuits  sur le blog de sophrovar.com

Asseyez-vous confortablement le dos droit, les épaules relâchées, les pieds bien à plat sur le sol. Fermez les yeux et inspirez profondément par le nez en gonflant votre ventre, retenez l’air quelques secondes et expirez doucement par la bouche le plus longtemps possible. Plus l’expiration est longue plus votre corps se détend. Répétez ces respirations pendant environ 5 minutes. Vous ressentirez une nette amélioration et cela empêchera la sensation douloureuse d’augmenter et de perdurer.

Consommer de l’ananas vous permettra de faire diminuer l’inflammation.

Mettre une poche de glaçons est efficace pour faire baisser les poussées aigues (arthrose par exemple)

L’arnica : la plante anti-douleurs la plus connue

Le curcuma : une des plantes les plus efficaces

Le bicarbonate viendra à bout des brûlures gastriques.

Les grains de grenade feront diminuer les messages douloureux d’environ 70 % en 10 jours.

La Reine des Prés : recommandée dans les douleurs articulaires et les rhumatismes.

L’écorce de saule blanc : en décoction contre la fièvre et les souffrances.

Le Frêne : antalgique, anti-inflammatoire et légèrement diurétique.

L’harpagophytum : Rhumatisme et problème digestif.

La grande camomille : Migraines et règles douloureuses

Le Cassis : anti-inflammatoire très puissant en gemmothérapie

Marronnier d’inde : Jambes lourdes, hémorroïdes

Bouleau verruqueux : réduit l’inflammation et reminéralise

Pin sylvestre : limite l’usure du cartilage

Bourgeon de vigne: améliore la souplesse des articulations

Le Saule blanc : même effets que l’aspirine

Il est aussi important de réduire les sources d’inflammation chronique :

Les mauvaises graisses, l’excès de viande, le sucre, l’alcool, les laitages, la charcuterie…

 

Patricia Sevrin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *